mardi 29 mars 2016

s'imaginer en Corse

Ceci est un appel au soleil. Chers éditeurs et cher soleil sachez que je dessine encore mieux au soleil en mangeant des glaces. C'est dit. Le Salon de Bastia ne m'a jamais invitée alors que je dirai sans doute oui...

2 commentaires:

Dreano Soazig a dit…

; ))) hello, comment se fait-il qu'ils n'aient jamais eu la bonne idée de t'inviter, toi la voisine de Grasse…? bon, t'es pas obligée de garder ce commentaire! tu as un bien joli carnet…
biz zz

Séverine Vidal a dit…

Tu as bien raison de demander tiens !

Bises Cécile !

A bientôt